Ranger les jouets des petits | Organisation


Au quoditien | par Iris
Hello à tous!
Aujourd'hui, j'aimerais partager mon expérience concernant le RANGEMENT DES JOUETS de nos enfants (quand ils sont bébés et petits), en vous donnant aussi quelques astuces. Comme d'habitude, inutile de préciser que ce sont mes avis, et qu'il peuvent différer des vôtres ;) Donc c'est à prendre ou à laisser! :)

Alors voici quelques astuces, liées à mon expérience depuis ces deux années de rangement de jouets :) Je précise à nouveau que cela concerne les bébés et petits enfants, car certains principes ne sont pas toujours adaptés à des enfants plus grands.


Ici, depuis que Rachel est toute petite, j'ai une règle d'or : je ne veux pas qu'elle ai trop de jouets dans sa chambre. Bien sûr, les jouets sont importants, mais selon moi, surtout quand ils sont petits, moins ils en ont, mieux c'est. (Je trouve ça différent quand ils sont plus grands. Perso, j'avais une tonne de playmobils et je jouais vraiment avec tous :) 

Alors pourquoi "peu de jouets" quand ils sont petits ? Déjà parce que cela stimule davantage leur imagination. Ensuite parce ça fait moins de bazar dans la chambre :) Et enfin, ça aide à ce qu'ils ne soient pas des enfants pourris gâtés (hahaha, je plaisante). 

(Petite précision, ici, je ne considère pas les livres et activités manuelles (dessin, peinture, pâte à modeler, coloriage, cahiers d'exercice) comme des jouets. Notamment parce qu'étant maman au foyer, je dois occuper Rachel la journée, donc si je me limitais à un pot de peinture et rien d'autre ,on aurait du mal à remplir la journée..;))

Alors voilà, sur le principe... c'était la règle. Et ça a bien marché jusqu'à son anniversaire des 2 ans où elle a commencé à recevoir beaucoup de jouets. Et le comble a été quand ma sœur Sarah est partie vivre aux USA et qu'elle nous a donné deux caisses entières de jouets! (merci Sarah...)

Là, ma règle d'or est un peu tombée à l'eau à mon insu, ce qui m'amène à mon point numéro 2...


La réalité est telle que souvent, qu'on le veuille ou non, notre enfant aura une tonne de jouet. (Bon, pas forcément une tonne, mais toujours plus que ce que l'on voudrait). Et oui, il y a toujours une mamy pour le gâter, une amie qui déménage et vous file plein de jouets, ou le papa qui craque au magasin... Bref vous avez compris. Alors que faire avec la tonne de jouet?

Un principe que j'aime beaucoup, et qui est d'ailleurs encouragé dans la pédagogie Montessori, est de faire tourner les jouets. Pas la peine de tout mettre à disposition pour votre enfant. Surtout à Noël quand il en reçoit 150, mettez en 75 au grenier, que vous échangerez par la suite. (je rigole pour le nombre hein;)

Cela évite à votre petit loup d'avoir une chambre tellement encombrée qu'il ne saura pas par où commencer.

Et croyez moi, votre enfant n'a pas besoin d'avoir beaucoup de jouets pour aimer jouer. Rachel a toujours adoré jouer seule dans sa chambre, et pourtant, elle n'avait pas une tonne de jouets, et elle jouait d'ailleurs souvent avec les mêmes!

(bon si vous êtes une maman dont l'enfant à trois milliards de jouets, vous serez la maman trop géniale du copain chez qui mon enfant ira jouer et rentrera en pleurant parce que là bas c'était trop cooooool.)




Alors pour ce point, vous allez penser que je suis un peu contradictoire avec les thèmes du blog, mais j'ai rapidement compris qu'il fallait éviter les systèmes de rangements super complexes où l'on trie les jouets par couleurs, ou par type, etc. C'est juste l'ENFER! (Encore une fois, cela s'adresse aux PETITS, c'est évidemment complètement différents quand ils sont en âge de trier leurs jouets eux même).
(Exemple du système en question:)

   

Si vous commencez à trier les jouets par couleur dans un meuble, et que votre enfant ne connaît même pas les couleurs, vous pouvez être sûrs que vous allez vous coltiner le rangement quotidien des jouets. Et si vous êtes un peu maniaque, alors vous risquez de passer votre vie à trier les jouets! Pour peu qu'il reçoive 500 pièces légos de couleurs différentes de la grand mère... Et vous êtes fichues! Hahah :)

Une bonne alternative peut être tout simplement un gros panier ou une grosse boîte dans laquelle vous rangez les jouets en VRAC (très facile pour familiariser bébé avec le rangement sans que ce soit un casse tête). 

Sinon, vous pouvez utiliser un système de rangement plus complexe (en mettant par exemple l'image du jouet à ranger dans la case) mais à condition de ne pas devenir folle si le jouet n'est pas rangé au bon endroit. Et à condition de faire ce système si bébé a la capacité d'y participer.
(En gros si votre enfant a 6 mois, et que vous faites un système de rangement de jouets par couleur... Bah, bonne chance quoi:)

Une chose importante aussi pour faciliter le rangement : faites en sorte qu'il soit accessible (donc pas en hauteur, ou dans un endroit inatteignable par bébé) et que chaque objet ai une place. 

Ici, par exemple, Rachel peut atteindre ses livres, et elle sait que les livres se rangent dans la bibliothèque. Elle sait aussi que certains jouets peuvent aller dans la grosse boîte.

En gros, simplifiez vous la vie un maximum. C'est comme pour la pâte à modeler, le jour où je me suis dis : "mais on s'en fiche si Rachel mélange toutes les couleurs entre elles! Qu'est-ce que ça peut bien faire?" je peux vous dire que j'étais beaucoup plus relax! (on se moque pas svp, :P)

Je récapitule... Pas de système trop complexe tant que bébé ne sait pas gérer. Un gros fourre tout peut être pratique. Chaque objet doit avoir sa place. Et les rangements doivent être atteignables.



Ici on a un rituel simple. Rachel range sa chambre avant chaque dodo (donc deux fois par jour). C'est devenu une habitude, et ça lui fait même plaisir car je la félicite quand elle prend l'initiative d'elle même. Elle sait que c'est sa petite responsabilité, et que c'est agréable d'avoir une chambre toute propre quand elle se lèvera du dodo.

Quand Rachel était bébé, je faisais la même chose. Bien sûr elle me regardait faire au début. Et pendant longtemps j'ai tout fait seule (merci maman!). Mais le rituel était là, et je lui proposais de m'aider à chaque fois. Ça a commencé par un petit jouet, etc. Maintenant elle fait tout toute seule.

J'essaye aussi de faire en sorte qu'on range un jouet avant d'en sortir un nouveau, mais pas non plus à l'extrême. Je m'explique. Si elle joue aux légos et qu'elle sort des playmobils, je ne vois pas le souci :) C'est plus si on est en train de faire de la pâte à modeler et qu'elle veut faire une activité complètement différente, qu'à ce moment là on range avant. (J'espère que je ne vous embrouille pas trop, haha)



Petite, quand je commençais à vraiment inventer des histoires avec mes jouets, je trouvais ça hyper frustrant de devoir tout ranger. Je venais enfin d'installer ma maison playmobil, et d'un coup il fallait que je range ma chambre (non mais sérieux?!)

Ce conseil s'appliquera surtout aux enfants plus grands (je ferai un autre article les concernant), mais il peut aussi s'appliquer pour les petits.

Si votre enfant commence à vraiment jouer avec ses bonhommes (playmobils, légos, ou autre), comme c'est le cas de Rachel, j'ai pensé à une astuce pour ne pas trop les frustrer.

Vous pouvez leur dire de mettre tout ce qu'ils ont construit sur une planche, et la glisser sous leur lit. Le lendemain ils n'ont qu'à ressortir la planche. Cela peut aussi marcher avec une boîte, etc. Ca évite de les couper complètement dans leur histoire, et vous pouvez leur expliquer qu'après le dodo, ils pourront reprendre là où ils en étaient.



Lâchez prise.

OK c'est sympa d'avoir une chambre et maison rangée. Mais ne devenez pas psychopathes pour autant. Franchement en appliquant les principes ci dessus, Rachel et moi on a toutes les deux été gagnantes. J'ai arrêté de stresser dès qu'un jouet traînait (car je savais que c'était temporaire), et elle a pu jouer tranquille sans avoir une reloue sur son dos pour lui dire de ranger toutes les 3 secondes :) (haha, la reloue c'était moi hein;)).

Les jouets c'est aussi la vie. C'est votre enfant qui grandit, apprend, se développe... Une citation que j'aime beaucoup, de Thomas S Monson dit :

Si vous êtes en train d’élever des enfants, rendez-vous compte que les marques de doigts minuscules qui apparaissent sur presque chaque surface nouvellement nettoyée, les jouets dispersés dans la maison, les piles et les piles de linge à laver ou repasser ne disparaîtront que trop tôt et qu’à votre grande surprise ils vous manqueront profondément.

Donc voilà, ça résume plutôt bien.

Pour finir, j'ajouterais que dans l'organisation il faut toujours avoir un équilibre, sinon on peut vite devenir folle, et ce n'est pas le but. Le but c'est que votre vie soit simplifiée, donc piochez dans les idées, les choses qui lui permettront de l'être.

En espérant avoir pu vous aider, bonne journée,
Iris

2 commentaires :

  1. super article! Etant maniaque je me reconnais totalement dans tes propos! Mais il est tellement important de laisser à l'enfant de l'espace pour y mettre SON petit monde, qui pour nous ressemble à un bazar lors que pour lui c'est un support l'imagination! En plus, il a été prouvé qu'un peu de bazar stimule la créativité, car quand on range tout immédiatement quand on crée ou que l'on imagine on se met inconsciemment des barrières. Du coup, comme tu le dis si bien tout est question d'équilibre. Quand j'étais petite mes parents avaient un principe super: j'avais le droit de laisser des jouets sortis dans MA chambre tout le temps que j'y jouais. Par exemple tous mes playmobiles pouvaient rester sortis pendant plusieurs jours tant que c'était dans ma chambre et que l'on pouvait y circuler. Et les histoires que je m’inventais dans ces moments là étaient très riches!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton commentaire! J'aime beaucoup ce que tu as dis, je vois qu'on est sur la même longueur d'onde ;)
      Iris

      Supprimer

N'hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez, dans le respect et la bonne humeur :)